Concilier porte automatique et performance énergétique est dorénavant possible avec la porte automatique à rupture de pont thermique de Softica ! C’est le fruit d’une étude approfondie des matériaux et conceptions permettant d’optimiser les propriétés isolantes de la porte automatique.

 

Vitrage :


La principale source d’économie va résider dans le choix d’un vitrage capable de faire passer un maximum de lumière tout en isolant au mieux pour réduire les déperditions. Softica portes automatiques s’est donc orientée vers le vitrage isolant à faible émissivité 44/2 – 16 swisspacer noir – 44/2 planitherm de Saint Gobain :

  • 2 verres de 4mm chacun avec film PVB (polyvinyl de butyral)
  • 1 espace rempli de gaz d’Argon de 16mm
  • 2 verres de 4mm chacun avec film PVB


Profilés :

coupe mécanisme à rupture de pont thermiqueSoftica a développé une gamme d’aluminium en épaisseur 45mm pour pouvoir s’adapter au poids important et à l’épaisseur importante (34mm) de ce vitrage.
Des closoirs en matériaux composites ont été intégrés dans la conception des profilés pour :

  • isoler l’intérieur de l’extérieur,
  • isoler les menuiseries du bâti et plus généralement,
  • ne pas conduire le chaud ou le froid par les menuiseries.


Joint portefeuille pour l'isolation des vantaux de portes automatiquesIsolants et périphériques :

Pour rompre les ponts thermiques et améliorer l’isolation thermique de la façade, Softica a travaillé sur le choix des éléments de fermeture et d’étanchéité :  brosses ajustables en partie basse des vantaux et joints portefeuille ou double joint chicane pour l’étanchéité verticale.


Résultats :

Une isolation ultra performante !
Pour une porte coulissante en 2 vantaux de passage h2500 x l2000mm, le coefficient thermique de la porte automatique OptimA+ de Softica est : 1.73 W / m².K !



Nos innovations pour une meilleure efficacité thermique de votre bâtiment !